Menu Fermer

Les vitraux de l’église St-Etienne de Beauvais

L’église Saint-Étienne possède un ensemble exceptionnel de vitraux du 16e siècle réalisés par les ateliers beauvaisiens de la famille Le Prince.

Arbre de Jessé

arbre de jessé église St Etienne de Beauvais

Vitrail du16e siècle réalisé par Engrand Le Prince, le verrier le plus célèbre de l’époque. On y voit Jessé, le père de David en bas, entouré par deux rois présentés sous les traits de François Ier à gauche et Charles Quint à droite.
Au-dessus de Jessé, la chronologie n’est pas bien respectée. Le roi Salomon, fils de David est représenté au-dessus de son grand-père et sous son père qui porte une harpe.
Tout en haut, au-dessus de deux prophètes qui la désignent de la main, la Vierge Marie, nimbée de lumière, porte Jésus enfant.


Le Jugement Dernier

vitrail du jugement dernier beauvais

Au milieu, le Christ tel que le décrit l’Apocalypse. Il porte la trace des clous de la crucifixion. Il est assis sur un arc-en-ciel. À sa droite, se trouve sa mère Marie en prière et à sa gauche, saint Jean-Baptiste, priant lui aussi. Ils sont tous les deux surmontés d’un ange, sonnant la trompette du jugement. À droite de cette scène, se trouve saint Pierre tenant la clé. Placé sous une arcade, il représente l’Église. Les donateurs se sont placés sous sa protection.
Au-dessus du Christ, le Ciel avec au centre la Trinité : le Père et le Fils surmontés d’une colombe. Ils sont entourés d’anges et de saints.
En bas, saint Michel tient la balance. À sa droite, un ange avec des élus tandis qu’à sa gauche, des diables s’occupent des damnés.


Chapelle de la Vierge

Chapelle de la Vierge

Fenêtre de gauche :
En haut, à gauche : un arbre se penche au-dessus de la Sainte Famille.
En haut à droite, une crucifixion surmonte une scène dans laquelle Marie donne le sein à l’enfant Jésus. À côté d’elle, une femme, Sainte Anne (?) lui donne de la bouillie.
En bas à gauche, sainte Madeleine et à droite, le martyre de saint Étienne.
Fenêtre du milieu : Descente de croix.
Fenêtre de droite : En haut, résurrection (à gauche) et Mort de Marie, entourée d’apôtres (à droite).
En bas, Vierge en prière (à gauche) et la Visitation (à droite).


N-D de Lorette et saint Martin

N-D de Lorette et saint Martin

À gauche, vitrail du 16e offert par la confrérie Notre-Dame de Lorette, fondée dans l’église. Il représente la « Légende de la Santa Casa de Lorette ». Tout en haut, des anges transportent la maison de la Vierge qui est menacée de destruction à Nazareth.
En dessous la maison fait un arrêt en Dalmatie. Ces parties hautes datent d’environ 1530. Le bas du vitrail a sans doute été réalisé vers 1550 par Pierre Le Prince. Il représente l’arrivée de la maison de la Vierge à Lorette.
À côté, le vitrail représente saint Martin.


Vitrail de St Claude

Vitral de St Claude Beauvais

En haut à gauche, Saint Claude élu abbé de saint Eugent. Saint Claude, après avoir été évêque, a désiré se retirer au monastère de saint Eugent. À la mort de l’abbé, les moines réussissent à le convaincre de prendre sa succession.
En haut à droite, Mort de Saint Claude entouré de moines.
En bas à gauche, Une femme qui a tué son enfant sous l’instigation du démon qui la retient encore dans ses griffes, est sauvée par l’intercession de saint Claude. Son mari est allé prier sur sa tombe.
En bas à droite, saint Claude sauve un enfant noyé dans le Doubs.